Actualités des experts

La Belle Époque du rêve

Philippe Crasse, expert en Automates, instruments de Musique à mécaniques et Art Forain présentait Dimanche 30 juin 2019, cet imposant carrousel 1900 réunissant les plus grands noms de l’art forain, depuis les sculpteurs Alexandre Devos pour les gondoles de princesse et Josef Hübner pour la cavalerie galopante jusqu’au facteur d’orgues Gavioli, pour l’orgue de 89 touches.

Ce carrousel a fait tourner bien des têtes depuis la Belle Époque. Un succès à la mesure de l’ambition de son concepteur, J. Van Muster, qui transparaît dans le nom donné à son attraction: «Hippo Palace», une référence à l’hippodrome de Paris pour ce manège siégeant à l’origine dans un fastueux palais de bois décoré sur le thème des courses de chars. La puissance de la traction animale a été remplacée par celle du cheval-vapeur, pour entraîner six quadriges semblables à des carrosses de princesses, destinés aux petits comme aux grands. Pour les décorer, l’entrepreneur forain a fait appel aux meilleurs artisans de son temps. Alexandre Devos a ainsi été chargé des gondoles. Ayant débuté sa carrière dans la sculpture religieuse avant de se spécialiser dans les ornements forains monumentaux, il a fait école en Belgique, où il est une référence. Son style baroque, avec des compositions puisant volontiers dans l’Antiquité, s’est épanoui sur les plus importantes attractions du tournant du XXe siècle. Joseph Hübner a quant à lui donné vie aux chevaux. Le sculpteur allemand s’est fait une réputation grâce à l’élégance de ses équidés, cabrés par le dynamisme de la course qui leur confère un port de tête altier. Leur cavalcade se déroule en musique, grâce à un orgue Gavioli de quatre-vingt-neuf touches, capable de jouer des pièces de grand répertoire pour quarante musiciens. Cet orchestre mécanique, proposé autour de 300 000 €, est lui aussi une rareté : seuls deux autres exemplaires sont conservés, l’un par la Sanfilippo Foundation de Chicago, l’autre au sein d’une collection privée européenne. Plus que centenaire, cet exceptionnel ensemble d’art forain, installé depuis le début des années 1950 au moulin d’Orgemont, à Argenteuil, était encore en activité il y a peu. Il ne demande qu’à reprendre du service.
(Extrait de l’article de Sophie Reyssat, dans la Gazette de Drouot du 28 Juin 2019)
Le carrousel a battu tous les records de la discipline, en atteignant 772800 € (frais inclus)

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Maurice Dussort



À DROITE 1/ tastevin de Clermont-ferrand :  surmoulage grossier, poinçon estampés, présence de bulles dans la fondrie,  poinçons « empâtés », pas de point de centrage, il existe de nombreux exemplaires absolument identiques sont en circulation sur le marché.  À GAUCHE 2/ tastevin avec appui-pouce découpé, de la région de Cognac. Belle facture qui fait illusion sur […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Frantz FRAY



DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX SUITE : Dans un précédent article nous nous étions intéressés à une fausse tsuba, mais dans le faux il n’y a pas que les objets, il y a aussi les expertises… En effet, nous allons aujourd’hui étudier un exemple flagrant de faux certificat Japonais. Il existe au Japon plusieurs organismes habilités […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Sophie SESMAT



Calvaire en bois sculpté  présentant le Christ en croix, la Vierge Marie et Marie-Madeleine au pied de la croix, à genoux, implorantes et en prière. Belle patine ancienne. France, Auvergne XIXème siècle Hauteur : 23 cm  Largeur : 11 cm L’objet a été cassé et puis restauré. Dans quelle mesure cet objet est-il encore d’époque ? Dans la démarche […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Frantz FRAY



TSUBA : DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX : Une fausse tsuba (garde de sabre) Voilà un exemple caractéristique du faux dans l’art japonais. Si l’on compare cette copie moderne à une pièce authentique, ici tout est faux : le métal, la  patine, les incrustations, et même le sekigane cette petite cale située en haut et en bas de l’ouverture […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Serge DAVY



(Noël du FAIL) Contes et discours d’Eutrapel par le feu Seigneur de la Hérissaye : Gentil-homme Breton. À Rennes pour Noël GLAMET, de Quimpercorentin – 1597 Cet ouvrage a connu un réemboîtage dans un velin à recouvrement de l’époque. Seuls le décor du dos et partie d’un plat sont du temps. 2 médaillons ovales ont été […]