17 novembre 2014 : journée de formation et conférence sur « l’expertise des tableaux »

Hall d'accueil du cercle national des armées

Hall d’accueil du Cercle National des Armées, Paris

Cette conférence du 17 novembre 2014,  réalisée par Chantal Grangé, expert CNES en tableaux (région Paris-Ile de France), s’est tenue dans les salons du Cercle National des Armées, 8 place Saint-Augustin à Paris. Elle s’est déroulée sur une journée entière devant un public averti d’huissiers de justice officiers vendeurs venus de la France entière : la matinée a permis de se familiariser avec les principales périodes de l’histoire de l’art, au travers d’illustrations de tableaux anciens, modernes et contemporains ; l’après-midi a été consacrée aux aspects techniques et pratiques de l’expertise, ainsi qu’à l’examen et l’analyse de plusieurs pièces encadrées.

Des primitifs italiens au triptyque moderne de Francis Bacon :

Plusieurs siècles de l’histoire de la peinture ont ainsi pu être abordés à partir de différents cas d’expertise, de découvertes muséales, d’anecdotes du marché de l’art, et d’analyses de résultats d’enchères. Citons quelques œuvres au programme de cette matinée : La Scène de la Thébaïde de Fra Angelico et atelier (Marseille, Leclere, 27 octobre 2012), La Visitation, vers 1470-1480 (Avignon, Musée du Petit Palais), Apollon et Marsyas de Nicolas Poussin (Paris, Ader Picard Tajan, 12 décembre 1988), Impression soleil levant de Claude Monet (Paris, Musée Marmottan), LAnnonciation à Fiesole de Maurice Denis (Paris, Beaussant-Lefevre, 12 février 2014), La femme qui pleure de Picasso (Paris, Piasa-Mathias, 27-28 octobre 1998), Le Balloon Dog de Jeff Koons (Venise, Fondation Pinault)…

Les aspects techniques de l’expertise des tableaux :

L’après-midi, les aspects techniques (supports, couche picturale, restauration) ont pu être abordés, tout comme les méthodes de l’expertise  : les faux, les copies, les questions d’attribution, la documentation, le vocabulaire de l’expert, etc. Nous avons également pu observer et analyser, au cours d’un « atelier-débat », plusieurs types de tableaux de différentes époques et de techniques diverses. Cette journée de formation, basée à la fois sur la théorie et la pratique, a ainsi permis de distinguer les notions essentielles de l’expertise des tableaux anciens, modernes et contemporains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *