« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Maurice Dussort

À DROITE 1/ tastevin de Clermont-ferrand :  surmoulage grossier, poinçon estampés, présence de bulles dans la fondrie,  poinçons « empâtés », pas de point de centrage, il existe de nombreux exemplaires absolument identiques sont en circulation sur le marché. 
À GAUCHE 2/ tastevin avec appui-pouce découpé, de la région de Cognac. Belle facture qui fait illusion sur la face intérieure, l’envers et les poinçons lèvent le doute, plusieurs modèles et poinçons déjà rencontrés sur d’autres exemplaires semblables. 
AU CENTRE 3/ curieux tastevin de la région d’Angers vers 1760, est-ce un faux ou un réemploi ? une louche transformée ? L’anse a été rapportée récemment, traces de frappes curieuses et position des poinçons improbables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *