Actualités des experts

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Maurice Dussort



À DROITE 1/ tastevin de Clermont-ferrand :  surmoulage grossier, poinçon estampés, présence de bulles dans la fondrie,  poinçons « empâtés », pas de point de centrage, il existe de nombreux exemplaires absolument identiques sont en circulation sur le marché.  À GAUCHE 2/ tastevin avec appui-pouce découpé, de la région de Cognac. Belle facture qui fait illusion sur […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Frantz FRAY



DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX SUITE : Dans un précédent article nous nous étions intéressés à une fausse tsuba, mais dans le faux il n’y a pas que les objets, il y a aussi les expertises… En effet, nous allons aujourd’hui étudier un exemple flagrant de faux certificat Japonais. Il existe au Japon plusieurs organismes habilités […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Sophie SESMAT



Calvaire en bois sculpté  présentant le Christ en croix, la Vierge Marie et Marie-Madeleine au pied de la croix, à genoux, implorantes et en prière. Belle patine ancienne. France, Auvergne XIXème siècle Hauteur : 23 cm  Largeur : 11 cm L’objet a été cassé et puis restauré. Dans quelle mesure cet objet est-il encore d’époque ? Dans la démarche […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Frantz FRAY



TSUBA : DÉMÊLER LE VRAI DU FAUX : Une fausse tsuba (garde de sabre) Voilà un exemple caractéristique du faux dans l’art japonais. Si l’on compare cette copie moderne à une pièce authentique, ici tout est faux : le métal, la  patine, les incrustations, et même le sekigane cette petite cale située en haut et en bas de l’ouverture […]

« SECRETS D’EXPERTISE » : PRÉSENTÉ PAR Serge DAVY



(Noël du FAIL) Contes et discours d’Eutrapel par le feu Seigneur de la Hérissaye : Gentil-homme Breton. À Rennes pour Noël GLAMET, de Quimpercorentin – 1597 Cet ouvrage a connu un réemboîtage dans un velin à recouvrement de l’époque. Seuls le décor du dos et partie d’un plat sont du temps. 2 médaillons ovales ont été […]

GUSTAVE COURBET en SAINTONGE (1862) Le groupe de Port-Berteau, une utopie créatrice. Présenté par Phillippe Ravon.



GUSTAVE COURBET en SAINTONGE (1862) Le groupe de Port-Berteau, une utopie créatrice Après s’être éloigné de son principal mécène Alfred Bruyas, c’est en Saintonge que Courbet développe en 1862 son goût pour la peinture de plein air qu’il vit comme un acte politique. Dans la France Bonapartiste au régime autoritaire, la nature lui apparaît comme un havre de paix et […]